Nouvelles

La ligne directrice de l'OMS pour l'ingestion d'acides gras saturés doit être révisée


Pourquoi les lignes directrices de l'OMS devraient être révisées

Une équipe internationale de chercheurs a récemment annoncé que les lignes directrices recommandées par l’Organisation mondiale de la santé sur l’apport en acides gras saturés devraient être révisées car elles concernent les nutriments et non les aliments.

Une étude récente de l'Université de Newcastle a révélé que les directives actuelles de l'Organisation mondiale de la santé sur l'apport en graisses saturées devraient être modifiées. Les résultats de l'étude ont été publiés dans la revue anglophone «BMJ».

Que disent les directives de l'OMS?

Le projet de lignes directrices publié par l'Organisation mondiale de la santé l'année dernière conseille que l'apport en acides gras saturés (que l'on trouve dans de nombreux produits animaux) soit limité à moins de dix pour cent de l'apport énergétique total et que les acides gras polyinsaturés soient utilisés comme substitut si nécessaire. Cependant, les chercheurs de l'Université de Newcastle estiment que les recommandations devraient se référer aux aliments et non aux nutriments. Des recherches récentes montrent que les acides gras saturés peuvent prendre de nombreuses formes et ne sont généralement pas nocifs.

Les directives ne doivent pas se concentrer uniquement sur les nutriments individuels

L'équipe de recherche estime que les recommandations visant à réduire l'apport en graisses saturées sans tenir compte des acides gras et des sources alimentaires spécifiques ne sont pas fondées sur des preuves scientifiques et détournent l'attention d'autres recommandations alimentaires plus efficaces. Les directives de l'OMS sont basées sur une approche de la science de la nutrition qui dure depuis des décennies et qui se concentre sur les nutriments individuels. Cependant, la recherche sur les aliments ces dernières années a montré que se concentrer sur les aliments entiers et la nutrition est une meilleure approche de la santé, concluent les chercheurs.

Tous les acides gras saturés ne sont pas nocifs pour la santé

On sait que les graisses saturées ne sont pas un seul nutriment. Il existe de nombreuses graisses saturées et leurs effets sur notre santé sont différents. Une recommandation générale pour les acides gras saturés ne convient pas ici, car tous les acides gras saturés ne sont pas nocifs pour la santé. Parce que tant de pays basent leurs conseils nutritionnels sur les recommandations de l'OMS, il est particulièrement important que ceux-ci soient adaptés aux dernières découvertes, souligne l'équipe de recherche. Les aliments naturellement riches en graisses saturées sont généralement également riches en autres nutriments. Ces aliments fournissent beaucoup de nutriments essentiels et si nous n'en consommons pas, nous nous en passons, ce qui augmente le risque de certaines maladies chroniques.

L'inclusion d'aliments entiers est recommandée

Mettre l'accent sur les aliments entiers est un moyen plus simple d'obtenir des recommandations nutritionnelles meilleures et plus saines. Si les gens mangent des aliments entiers et non transformés, cela aura des effets positifs sur le corps. Ces aliments ne se métabolisent pas rapidement et ne causent pas d'effets nocifs, explique l'équipe de recherche. (comme)

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Se gonfler:

  • Arne Astrup, Hanne CS. Bertram, Jean-Philippe Bonjour, Lisette CP. de Groot, Marcia C. de Oliveira Otto et al.: Projet de lignes directrices de l'OMS sur les acides gras saturés et trans alimentaires: temps pour une nouvelle approche?, in BMJ, BMJ



Vidéo: Coronavirus: le laboratoire nantais Xenothera prêt pour les essais cliniques de son traitement (Novembre 2021).