Nouvelles

La protection contre la pandémie corona prime sur la fête d'anniversaire


VG Göttingen approuve l'interdiction officielle des événements

Il n'est certainement pas facile d'avoir un anniversaire pendant l'interdiction de contact en raison de la crise Corona et donc de ne pas pouvoir célébrer. Un «enfant fêté» voulait maintenant faire passer une célébration au moyen d'une demande urgente et a échoué avec sa demande au tribunal administratif.

Même une célébration prévue pour un anniversaire important n'est pas une raison pour annuler une interdiction officielle des événements résultant de la pandémie corona. Le tribunal administratif de Göttingen a décidé cela dans une décision annoncée le mardi 24 mars 2020 et a approuvé un décret général correspondant sur la loi de protection contre les infections publié par la ville de Göttingen (numéro de dossier: 4 B 56/20).

Pour lutter contre la crise corona, la ville de Göttingen a publié un décret contraignant le 17 mars 2020, qui interdit entre autres les événements privés avec plus de 50 participants. L'hébergement des touristes était interdit ainsi que les compagnies de taxi l'admission de passagers présentant des symptômes de maladie ou venant d'une zone à risque. Le 22 mars, les gouvernements fédéral et des États ont convenu de nouvelles restrictions affectant la liberté de mouvement et la liberté de réunion.

Application urgente pour faire respecter la fête d'anniversaire

Dans ce cas précis, la demande urgente du requérant était dirigée contre la décision de la ville de Göttingen. Il a considéré que c'était formellement illégal. De plus, les mesures ne réduiraient pas le virus SARS-CoV-2. Ils ne sont donc pas nécessaires. L'interdiction des événements signifie qu'il ne peut plus célébrer son anniversaire marquant «en grands groupes». Il avait déjà fait des plans d'anniversaire concrets.

Mais la décision de la ville de Göttingen est formellement légale et aussi «appropriée et nécessaire pour empêcher l'expansion incontrôlée de l'épidémie corona», précise la décision du 20 mars 2020. Surtout lorsque de nombreuses personnes se réunissent, il y a un risque de propagation du Maladie particulièrement importante. L'intérêt du requérant à ce que les célébrations prévues pour son anniversaire marquant aient lieu doit être en retard sur la protection de la santé humaine.

Le requérant a formé un recours contre la décision devant le tribunal administratif de Basse-Saxe, qui n'a pas encore été tranché.

En revanche, avec deux décisions prises le 24 mars 2020, le tribunal administratif de Munich a suspendu temporairement les restrictions de sortie bavaroises décidées le 20 mars 2020 pour des raisons de forme (M 26 S 20.1252 et M 26 S 20.1255). Le tribunal a douté que l'État libre de Bavière puisse réglementer les restrictions de sortie au moyen d'un décret général et suppose que l'État aurait dû réglementer cela par ordonnance. Cependant, les décisions n'affectent que les candidats. Selon le juge munichois, les restrictions de sortie restent valables pour le grand public.

Déjà le 20 mars 2020, le tribunal administratif avait considéré la fermeture des magasins de détail ordonnée par la Bavière le 16 mars comme autorisée et proportionnée (numéro de dossier: M 26 E. 20.1209 et M 26 S 20.1222). fle / mwo

Informations sur l'auteur et la source

Ce texte correspond aux spécifications de la littérature médicale, des directives médicales et des études en cours et a été vérifié par des médecins.

Se gonfler:

  • Tribunal administratif Göttingen - Az.: 4 B 56/20



Vidéo: Pourquoi fête-t-on les anniversaires? - 1 jour, 1 question (Novembre 2021).